Sylvothérapie : les bien-faits de la forêt pour votre course

Publié le : 27 mai 20214 mins de lecture

Il est important de courir dans la forêt pour préserver la santé physique et psychique. À ce titre, la sylvothérapie est une pratique naturopathique ou activité physique-sportive qui pouvant correspondre a ce besoin de nature. Sur ce, faut-il déjà comprendre les différents bienfaits de la forêt pour votre course.

Principe de la sylvothérapie

Le principe de la sylvothérapie est basé sur l’effet tranquillisant et la qualité de l’air.

En effet, l’effet tranquillisant est senti dans le sang des baladeurs ou coureurs ayant marché dans les bois. Le sang contient donc un taux de cortisol moindre par rapport à celui appartenant aux individus marchant en ville. Et pourtant le cortisol est considéré la principale source de stress. En revanche, la qualité de l’air respirée est un privilège attribué à tous ceux qui pratiques différentes activités personnelles ou professionnelles dans la forêt, en l’occurrence la courir dans la forêt. Ce qui renforce la vitalité et l’immunité…

Les différentes formes de sylvothérapie

La course ou une promenade immersive réalisée dans la forêt peut prendre différentes formes et ce, suivant la technique d’approche avec les arbres.

Comme la sylvothérapie antistress est conçue pour dégager les émotions négatives et le stress. Ensuite, la sylvothérapie créative est le fait de photographier les arbres ou inventer quelque chose avec des composants de la forêt. Puis, la sylvothérapie culinaire se traduit par la collecte des ingrédients naturels servant à la préparation gastronomique. Aussi, la sylvothérapie énergétique consiste à méditer ou pratiquer des activités énergétiques pour récupérer une énergie vitale. Enfin, la sylvothérapie récréative consiste à la connaissance des végétaux et y pratiquer des activités ludiques pour éveiller la créativité endormie…

Découvrir les bienfaits de la forêt pour votre course

La courir dans la forêt réalisée régulièrement en pleine conscience apporte différents bienfaits sur la santé physique et psychique. En effet, elle peut apaiser les émotions-stress, rétablir le système nerveux central ainsi que la production des neuromédiateurs, reprendre de l’énergie positive et améliore également le fonctionnement des organes de sens  (la vue, l’odorat, l’ouïe, le goût et le toucher). Ensuite, contrairement à l’environnement en milieu urbain, l’air, en milieu forestier, est encore si pur si nature. Ce n’est donc pas si étonnant de voir la pratique de la sylvothérapie et des cures silvatiques pour ainsi profiter de la pureté de l’air, de l’eau. C’est devenu une véritable thérapie réalisée en pleine nature, plus précisément dans la forêt.

Puis, vous pouvez également garder la forme, réduire le taux de cortisol, diminuer la tension artérielle et le rythme cardiaque et garantir la sensation de bien-être et de relaxation… Aussi, techniquement, la forêt joue un rôle culturel, écologique (climat, oxygène et autre), économique (ressource durable), physique physicochimique, sociale et symbolique. En outre, les arbres sont un composant de la nature qui garantit la douceur, la sécurité, l’apaisement, la confiance en soi, le lâcher-prise, la méditation, la patience, la santé cardiaque, etc. Par ailleurs, la course en question peut être initiée par tous les âges, par tous les genres…

Quels sont les bien-faits de la course ?
Courir chez soi apporte-t-il la même expérience que dehors ?

Plan du site