Le « water running » : substitut running de l’aquabiking ?

Depuis ces dernières années, l’aquabiking est devenu tendance dans les salles de gym. Bénéficier des bienfaits de l’eau tout en associant un effort physique et sans courbature telle est les concepts des activités sportives aquatiques. La pratique de ce genre de sport, est-elle avantageuse ?

Qu’est-ce que le «  water running  »

Tout d’abord, le mot «  water running  » est un groupe de mots anglais, « water » veut dire eau et « running » courir. En effet, Water running signifie l’eau courante. C’est un genre de sport appelé aussi : Aquajogging. C’est un sport qui se pratique dans l’eau, on peut aussi  l’appelé sport aquatique comme : la natation. C’est un technique de courir dans l'eau pour être plus athlétique et plus robuste.  Ce sport permet d’entretenir la forme physique, soigner les maladies chroniques comme l’hypertension, l’asthme, les diabètes, les problèmes musculaires, etc.

À la base, c’est aussi une discipline de rééducation, c’est-à-dire quand quelqu’un était blessé souvent chez les sportifs, c’est un excellent remède pour restaurer les muscles endommagés.

Qu'est-ce que l'aquabiking ?

L’aquabiking est la dérivée du cyclisme aquatique et la variante simple de l'aquagym, qui se pratique dans l'eau avec un vélo. Il fait partie de « water running  » et est considéré comme un sport aquatique. Ce sujet quelque peu atypique vient d'Italie, inventé par un certain kinésithérapeute en 1990.  La combinaison du cyclisme et des nombreux avantages de l'eau fait de l’aquabiking un sport complet pour de nombreuses personnes. Vous pouvez pratiquer dans les piscines ou dans un spa. Habituellement, une séance de vélo aquatique dure 30 minutes. Afin d'assurer votre sécurité et d'assurer le déroulement du parcours, le coach vous accompagnera tout au long de l'activité. Avec de la musique dynamique, vous lierez différents exercices pour simuler le temps d'escalade, de sprint et de marche. Par conséquent, vous ferez des exercices d'aérobie ainsi que différentes zones musculaires. Pour avoir un résultat très visible, une séance 8 à 10 est recommandée. Bien sûr, l'approche idéale est de ne pas trop espacer ces parties, afin de ne pas affecter le corps et de fonctionner efficacement.

Les atouts du sport aquatiques

Parmi les sports aquatiques, la natation est la plus connue, mais il en existe de nombreux : comme l’aquagym, l'aquafitness, ainsi que l'aquazumba : un exercice chorégraphié effectué avec de la musique. Les sports aquatiques ont de nombreux avantages : ils fortifient le système respiratoire et la fonction cardiovasculaire, favorisent la circulation sanguine, améliorent le retour veineux et limitent la rétention d'eau. Le plus important encore, ils aident à améliorer la fonction cardiovasculaire sans affecter les articulations. Des études ont montré que l'exercice dans l'eau peut réduire la douleur associée à l'arthrose, tout en renforçant les articulations. Il peut également maintenir la densité osseuse des femmes ménopausées. Le water running est le choix idéal pour façonner votre apparence physique en douceur et un principe efficace pour l’évacuation du stress, et l’apaisement des douleurs. D’autre part, l'eau procure une sensation de bien-être.

Sylvothérapie : les bien-faits de la forêt pour votre course
Quels sont les bien-faits de la course ?

Plan du site